Ouvrir une boutique Shopify : découvrir et comprendre un système novateur

Shopify s’adresse aussi bien à ceux qui débutent en e-commerce qu’aux vendeurs (semi-)professionnels et aux grandes entreprises en leur offrant un système de boutique en ligne novateur, optimisé pour une utilisation mobile et basé sur le cloud. En moins de 10 ans, l’entreprise canadienne a remporté l’adhésion de plus de 600 000 vendeurs en ligne qui ont opté pour une boutique Shopify et peut se féliciter d’un chiffre d’affaires de 82 millions de dollars.

Si l’on prend les pays anglophones tels que les États-Unis, le Canada ou l’Australie, Shopify occupe déjà le trône des fournisseurs de boutiques web – et en Europe ce système rattrape à grands pas la tête du peloton. Pour Shopify, la France est l’un des marchés d’avenir les plus prometteurs. C’est en grande partie pour cela que les acteurs débutants et confirmés du e-commerce devraient s’intéresser de près à ce système de boutiques en ligne.

Il n’y a pas de meilleure réponse à la question « Comment fonctionne une boutique Shopify ? » que le principe central de Shopify : « Empower but don’t overwhelm ». Autrement dit : Shopify est un outil complexe et puissant qui rend les gens capables d’avoir du succès en matière de e-commerce – sans pour autant qu’ils se sentent submergés sur le plan technique. Un principe qui s’étire à travers cette démarche commerciale tel un fil rouge depuis la création de Shopify il y a plus de 10 ans.

Shopify, de quoi s’agit-il exactement ? Une chose est claire : ceux qui souhaitent ouvrir une boutique Shopify en France ne devraient pas rencontrer trop d’obstacles. Pour commencer, les vendeurs en ligne n’ont pas à se soucier de leurs propres structures de serveur, de leurs performances ou de la sécurisation de leurs boutiques en ligne. Contrairement à l’immense majorité des systèmes Open Source, Shopify a un fonctionnement basé sur le cloud. L’hébergement de la boutique en ligne passe par les serveurs Shopify. Ce qui rend le démarrage en e-commerce particulièrement simple et confortable. En contrepartie, acheter une boutique Shopify implique des frais – une cotisation mensuelle qui dépend directement des performances.

A côté de cela, Shopify offre avec sa propre application Theme et App Store une plate-forme pour les créateurs de Third Party, ainsi que des extensions particulièrement utiles et des designs de boutique pour la mise en place d’une boutique Shopify. Ainsi le cœur du système Shopify devient clair et compréhensible, tout en pouvant à tout moment être personnalisé par des thèmes variés (Themes) et remanié en fonction des besoins du moment par différentes applications (Apps). Avec plus de 2200 applications, la boutique Shopify App Store fait partie des plate-formes les plus fournies concernant l’offre Third-Party dans le domaine du e-commerce mondial.

Un exemple : les vendeurs qui ne veulent pas se limiter à leur propre boutique pour vendre leurs produits peuvent passer par l’application magnalister pour se connecter à de nombreuses plate-formes de vente en ligne telles que Amazon, eBay, Rakuten, Cdiscount, ricardo.ch & cie ou encore à Shopify et gérer tout cela tranquillement depuis leur back-end. Vous trouverez ici des informations supplémentaires sur le plugin magnalister.

Qu’en est-il des boutiques Shopify en France ? Pour les créateurs, la République fait partie des principales plate-formes marchandes dans le monde. Ampleur, technique, fonctionnalités, éditions et prix sont quasiment les mêmes pour une boutique Shopify en France que pour la version américaine. Le backend de Shopify ainsi qu’une bonne part de la documentation, l’assistance technique et de nombreuses applications sont disponibles en français, ce qui limite d’emblée les barrières pour ceux qui souhaitent débuter avec Shopify.

D’un système encore inconnu à une plate-forme incontournable du e-commerce : l’histoire de Shopify

Rejoindre les plus grandes places de marché avec la connexion Shopify de magnalister

Nous sommes en 2004. Tobias Lütke, originaire de Coblence, a un projet avec son ami canadien Scott Lake : ils veulent ouvrir une boutique en ligne de snowboard. En cherchant le système idéal pour leur boutique, Lütke a du mal à se satisfaire de ce qu’on lui propose à ce moment-là, il décide donc de développer son propre système de boutique en ligne – après tout, il fait de la programmation depuis qu’il a 7 ans…

En l’espace de deux mois, les bases techniques de leur système de boutique en ligne sont mises en place et la boutique de snowboard « snowdevil.ca » est mise en ligne. Mais le succès financier se fait attendre : au cours de la première année, nos deux fans de sports d’hiver vendent à peine 40 snowboards. Peu importe, car ce qui les intéresse vraiment, c’est de continuer à développer leur propre système commercial. Ainsi, en 2006 l’entreprise « Shopify » voit le jour et établi son siège dans la ville canadienne d’Ottawa.

La même année, Lütke travaille à la commercialisation du produit et commence en lançant la première boutique Shopify. De nombreux articles de blog et un investissement important dans la communauté du e-commerce donne des ailes au projet, ce qui permet à la première boutique Shopify de voir le jour.

En 2007, Lütke, qui est passé entre-temps à la tête de Shopify avec Daniel Weinand, effectue quelques modifications dans le modèle tarifaire et remplace une commission de vente élevée par un système de paiement mensuel et des frais sur les transactions nettement plus bas. Ce qui permet aux marchands d’acheter une boutique Shopify à un prix bien moindre. Un excellent choix stratégique qui s’est traduit par la croissance de sa société grâce à un afflux d’inscriptions dans les deux années qui ont suivi.

En 2008, Shopify rapporte chaque mois 60 000 dollars. Du coup, de grandes entreprises telles que Tesla Motors commencent à s’intéresser à la boutique basée sur le cloud. Dans le même temps, une documentation très complète est diffusée à destination des débutants en e-commerce, afin de permettre une commercialisation massive du produit.

En 2009, Shopify crée une petite révolution dans le monde du e-commerce. Le système passe du statut de boutique en ligne à celui de plate-forme de e-commerce. L’entreprise devient une API, c’est-à-dire une interface à laquelle les prestataires tiers peuvent raccorder leurs services. Cette nouvelle évolution pose la première pierre de l’application Shopify disponible peu de temps après.

L’étape suivante est franchie en 2010. Avec l’application gratuite « Shopify Mobile »,  l’entreprise prend la tête et dicte les tendances dans le monde du « m-commerce »: une forme de commerce en ligne développé exclusivement pour les appareils mobiles. La même année, est lancé le concours « Build A Business » qui propose aux vendeurs de développer pendant 8 mois une boutique Shopify et le gagnant repart avec un prix de 10 000 dollars ainsi qu’un mentor haut placé.

De 2011 à 2012, le nombre de boutiques Shopify dépasse les 18.000 ce qui génère au total pour l’ensemble des boutiques un chiffre d’affaires de 275 millions de dollars. Pour palier au besoin croissant de formation, Shopify dresse en 2011 une liste d’experts Shopify qui se sont formés en côtoyant les partenaires de Shopify.

En 2013, le système est renouvelé dans son intégralité avec l’arrivée de « Shopify 2 ». En même temps, un nouveau round de financement rapporte 100 millions de dollars à l’entreprise. Le capital est injecté essentiellement dans le développement de « Shopify POS », qui prend en compte pour la première fois le potentiel de commerce hors ligne.

Pour rendre les boutiques Shopify plus attractives pour les grands groupes et les gros vendeurs, l’entreprise développe début 2015 « Shopify Plus », une édition spéciale entreprises. Au cours des années 2016 et 2017 la fonction Buy Button et l’intégration à Facebook Messenger constituent des outils de vente et de communication supplémentaires pour l’ensemble des partenaires commerciaux.

La dernière grande innovation Shopify est présentée courant 2017 et s’appelle « Kit ». L’assistant virtuel se charge de différentes tâches à la place du vendeur. Il s’agit entre autres de la planification et de la réalisation de campagnes de marketing en ligne sur Instagram et sur Facebook ainsi que de certaines tâches administratives telles que l’établissement de factures ou la communication avec les clients.  

L’histoire de Shopify le montre bien : depuis plus de 10 ans, l’équipe travaille autour de Tobias Lütke et avance avec son temps. Ainsi l’entreprise reste encore en 2018 l’un des moteurs les plus innovants du monde du e-commerce.

La solution Software-as-a-Service (SaaS) : la boutique Shopify sur le cloud

La solution Software-as-a-Service (SaaS) : la boutique Shopify sur le cloud

Si Shopify est si apprécié des débutants en e-commerce, c’est en partie grâce à « SaaS ». « Saas » est l’abréviation de « Software as a Service » et désigne un domaine du cloud computing dans lequel des logiciels sont mis à disposition via internet sous forme d’une prestation de service au lieu d’être installés par l’utilisateur sur un système local.

Il faut savoir que Shopify ne se contente pas de mettre le logiciel à disposition via internet, il est aussi responsable de l’entretien et de la sécurité. Même la fonction de calcul (par exemple le serveur, la largeur de bande) peut être déterminée par le vendeur lui-même. En règle générale, le logiciel s’ouvre dans un navigateur ou dans une application et ne devient pas la propriété du client. En ce qui concerne l’utilisation du logiciel, le client s’acquitte d’une redevance régulièrement (chaque mois, chaque année ou selon l’utilisation qu’il en fait).

De plus, Shopify se distingue des autres systèmes de boutiques en ligne par un environnement de développement fermé. Le code source de Shopify n’est pas directement disponible (on parlerait alors d’ « open source »). En revanche, les composants individuels et les bibliothèques de développement, par exemple pour la programmation des applications et des thèmes Shopify, sont mis à disposition.

Comme Shopify est un produit SaaS avec environnement de développement fermé, ses créateurs sont tout à fait à même de garantir la maintenance et la sécurité du système. Acheter une boutique Shopify présente encore bien d’autres avantages : les coûts d’acquisition du système de boutique en ligne sont réduits.  Les frais liés au personnel pour la mise en place et la maintenance du système sont minimisés, les délais importants pour la réalisation des contrats et des plans d’amortissement sont nettement raccourcis et la boutique en elle-même peu évoluer rapidement, grâce à une performance constamment au top.

De la boutique pour débutant à la version entreprise : combien faut-il débourser pour acheter une boutique Shopify ? Quelles sont les éditions disponibles ?

Que l’on recherche un canal de vente pour les utilisateurs des réseaux sociaux ou qu’une grande entreprise projette de créer sa propre boutique en ligne – Shopify est là pour rendre son système de boutique en ligne accessible à tous tout en tenant compte des besoins particuliers des différents groupes cibles. Pour cela on trouve 5 versions différentes proposées par la boutique Shopify France :  

  • Shopify Lite : une boutique pour réseaux sociaux sans vitrine propre

Dès 9 dollars par mois (chiffres de janvier 2019), un vendeur peut débuter dans l’univers Shopify. Avec « Shopify Lite » vous ne pourrez toutefois pas ouvrir de boutique au sens classique du terme. Par contre, vous pourrez placer des produits sur des boutiques Facebook (y compris Facebook Messenger Integration) ainsi que sur les Buy Buttons d’une page web.  

  • Basic Shopify, Shopify et Advanced Shopify : des fonctions de base communes à toutes les éditions

Les vendeurs qui souhaitent disposer d’une boutique Shopify complète ont le choix entre « Basic Shopify », « Shopify » et « Advanced Shopify ». Toutes les versions incluent les mêmes fonctions de base permettant la mise en place et le fonctionnement d’une boutique web, tout comme la commercialisation de produits. Sont inclus le back-end de la boutique pour la gestion des produits, une vitrine que l’on peut adapter à l’aide de différents thèmes, ainsi qu’un système de blog.

Pour ceux qui possèdent une boutique physique, l’application Shopify POS App pour iOS et Android est l’outil idéal. De plus, les canaux de vente en ligne tels que Facebook et Pinterest sont déjà pré-installés et peuvent être étendus par le biais d’applications telles que magnalister pour se relier à des plate-formes marchandes comme Amazon ou eBay (vous trouverez ici des informations supplémentaires).

En utilisant le mode de paiement Shopify, les vendeurs n’ont plus besoin de se soucier des intermédiaires – ils disposent même d’un système d’analyse des fraudes inclus. Dans le domaine de l’administration des boutiques en ligne et des produits, Shopify prend en charge les commandes entrées manuellement ainsi que les comptes des collaborateurs.

Quant aux fonctions marketing telles que les codes réduction ou l’envoi automatique d’e-mails (individualisables), permettant de récupérer un ancien panier, sont comprises dans les trois versions. Il en va de même pour un ensemble d’outils relatifs aux fonctions de reporting telles que des récapitulatifs de commandes, de ventes, de paiements, etc.

Pour la France, Shopify met à votre disposition une assistance client 7j/7 et 24h/24 par téléphone, e-mail ou bien par chat, permettant – via un certificat SSL activable gratuitement – une mise en relation sûre entre les serveurs et les navigateurs ou les applications mobiles et ceci, sans limiter le nombre de produits présentés dans la boutique Shopify ainsi que la largeur de bande.

  • Les différences entre les éditions : combien faut-il débourser pour acheter une boutique Shopify ? Quels sont les outils de reporting et les frais liés aux transactions ?

Concrètement, qu’est-ce qui distingue « Basic Shopify » de « Shopify » et « Advanced Shopify » ? Il y a d’abord une différence de prix : « Basic Shopify » coûte 29 dollars par mois, la version juste au-dessus, « Shopify », revient à 79 dollars par mois et la version « Advanced Shopify » coûte 299 dollars par mois en janvier 2019.

Avec ce surcoût, l’utilisateur reçoit un supplément d’informations et de statistiques. Alors que « Basic Shopify » se limite aux rapports financiers, aux rapports d’acquisition, aux rapports sur les comportements des utilisateurs et aux rapports marketing, les versions supérieures fournissent ce qu’on appelle des « rapports professionnels ». Dans la boutique Shopify, les statistiques des différents produits, les rapports saisonniers, les rapports relatifs aux taxes et les rapports clients sont accessibles. Avec « Advanced Shopify », on accède également à des rapports relatifs aux utilisateurs avec des critères supplémentaires qui permettent aux vendeurs de construire leurs propres rapports.

Plus la version est avancée, moins les frais de transaction liés aux services de paiement sont élevés. Ce qui se révèle particulièrement intéressant pour les marchands qui souhaitent proposer à leurs clients un paiement par carte de crédit. Vous trouverez des informations complémentaires sur la page web Shopify.

Les utilisateurs de la version « Shopify » bénéficient d’ailleurs de bonus et ceux qui optent pour  « Advanced Shopify » peuvent définir leurs propres modes d’envoi grâce à la fonction « envoi à la charge de l’envoyeur ».

  • Shopify Plus : une solution d’entreprise pour les boutiques Shopify – à qui s’adresse-t-elle ?

« Shopify Plus » s’adresse aux grandes entreprises et aux start-ups bien installées avec des objectifs de croissance ambitieux. Si vous choisissez « Shopify Plus », il faut vous attendre à payer environ 2000 dollars par mois, mais vous profiterez en revanche d’une liberté totale pour adapter vos processus de vente en ligne ainsi que l’affichage web.  

« Shopify Plus » offre en plus de nombreux outils supplémentaires qui permettent aux utilisateurs d’automatiser les entrées de produits et les campagnes de promotion en ligne, ainsi que de se relier à de nouveaux canaux de vente. D’ailleurs plus de 100 modes de paiement différents (internationaux) sont inclus et d’autres outils de centralisation des données peuvent être connectés (par exemple ERPs, PIMs, CRMs) en passant par la RESTful API.

L’écosystème Shopify : Theme Store, App Store et la communauté Shopify

L'écosystème Shopify : Theme Store, App Store et la communauté Shopify

Source des images: Shopify

Malgré un code source qui n’a pas été rendu public, Shopify offre un large éventail de possibilités pour apprendre comment fonctionne un système de boutique en ligne ou étendre ses connaissances sur le sujet. Avec la boutique Theme und App Store, Shopify garantit une grande compétitivité en matière de design et de mise à niveau d’une boutique en ligne Shopify. La communauté Shopify fait office de centre d’apprentissage et d’assistance très performant pour les marchands qui souhaitent individualiser leur boutique Shopify.

Les thèmes comme les applications sont faciles à trouver dans les boutiques correspondantes. On peut par exemple les trier par branche ou par domaine d’application. Pour cela, Shopify met à disposition des utilisateurs une base de thèmes et applications gratuits, des fournisseurs tiers en proposent d’autres moyennant redevance.

Tout comme Apple, Shopify vous garantit des applications et des thèmes de haute qualité. Les conditions pour les modèles de design incluent par exemple un affichage optimisé aussi bien sur les bureaux que sur les appareils mobiles tels que les tablettes ou les smartphones. Dans la boutique Shopify Theme Store, vous trouverez (en janvier 2019) environ 70 modèles de design, la boutique App Store contient près de 2.200 applications.

En plus des thèmes et des applications, il existe une Shopify ecommerce University dans laquelle la communauté s’organise. On y trouve ce qu’on appelle des « guides », qui correspondent à des modes d’emploi pour chaque domaine de Shopify. Dans les FAQ, les questions les plus pertinentes concernant la création d’une boutique Shopify en France sont assorties d’une réponse et sur le Blog Shopify ainsi que dans des podcasts, les sujets les plus intéressants à propos du e-commerce côtoient des astuces pratiques pour les utilisateurs de Shopify.

Dans le Forum Shopify et sur les réunions de réseau (hors ligne), les marchands peuvent discuter avec les collaborateurs de Shopify et les autres prestataires à propos d’outils en cours de développement et proposent quasiment une solution pour chaque problème rencontré. Dans le cadre de l’expansion de Shopify en France, la communauté des experts ne cesse de croître.

Vous avez ouvert votre boutique Shopify ? Maintenant il s’agit de gagner des clients !

On sait maintenant ce qu’est une boutique Shopify et ce que coûte l’achat et la construction d’une telle boutique. Vous savez également ce qui se cache derrière l’expression « Software as a Service », vous connaissez l’étendue des fonctions des différentes versions de Shopify et la success story de Shopify. Après l’ouverture de votre propre boutique, il ne vous manque plus que des clients pour acheter vos produits.

Même si Shopify offre déjà une série d’outils marketing et les premiers canaux de vente pour vous adresser à vos groupes cibles, il existe un outil permettant de toucher des millions de nouveaux clients moyennant un moindre investissement.

Grâce à l’application magnalister pour Shopify, vous pouvez directement vendre des produits sur de nombreuses plate-formes marchandes telles qu’Amazon, eBay, Cdiscount, Rakuten et cie depuis votre boutique Shopify.

Les principaux outils en un coup d’œil :

  • synchroniser les prix entre Shopify et les places de marché
  • tenir un inventaire des stocks
  • transférer les modifications concernant le statut de la commande (par exemple « envoyée » ou « annulée ») depuis Shopify vers les différentes places de marché
  • s’aligner sur les déclinaisons et les caractéristiques de produits des places de marché grâce à la fonction appariement des attributs
  • individualiser les interfaces à l’aide des Hook-Points

Magnalister et Shopify sont parfaitement complémentaires : la majorité des ventes sur les places de marché sont réalisées de façon centralisée depuis le back-end Shopify. Avec la solution magnalister, une boutique Shopify est mise en place en un rien de temps sans qu’il soit nécessaire d’avoir des connaissances très poussées en programmation. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page qui présente nos interfaces.